Les 17 et 18 novembre, les Caniwolf’s riders étaient à domicile dans la forêt de Grimbosq à St Laurent de Condel (14), pour « le week-end des Conquérants », organisé par les Canimordus de la Manche.

      La compétition commence le samedi à 12h par les Canivététistes (8km environ).

Christina et Mia, finissent 3ème de leur catégorie seniors femmes, à seulement quelques secondes des 2 premières places.

« Je suis ravie de notre parcours. Mia a été superbe, même dans les passages difficiles comme la bonne descente dans les cailloux et la fameuse montée en mode escalade ».

Stéphanie courait avec Hunza, un berger allemand emprunté aux Canimordus. Elles sont 13ème sur 16 participants. « Il est vraiment difficile de concourir avec un chien qu’on ne connaît pas du tout. En plus mes freins ont lâchés pendant la grosse descente ». Elles gagnent une récompense en handisport, pour avoir terminé ce parcours courageusement.

Valérie et Loustyc  :  « Comme d’habitude Loustyc, impatient, est parti comme une flèche. Pendant la course nous avons frôlé la chute, eu un problème de dérailleur en pleine montée, et plus eu de frein dans une descente. Mais Loustyc est resté à l’écoute et à bien relancé en montée. Et je constate que je progresse tranquillement. ».

Un peu frustrée d’avoir été oubliée à l’appel pour le podium, le binôme est 1er sur 2 participants en catégories Vétérans.

          Les canicrosseurs sont au départ à 13h30 (8km environ)

Arnaud et Enjy :  « Les 3 premiers kilomètres sont allés très vite. Nous avons semé les autres coureurs de notre vague,puis ralenti pour garder cette distance. Au finish, « LE MUR » qu’on grimpe doucement, et un sprint de 400m pour ma tornade et moi. Nous finissons 8ème en 35 min ».

Julie et Lorka : « J’ai pris beaucoup de plaisir sur ce parcours, et Lorka a compris ce qu’était la traction. Ce Canicross n’a pas été de tout repos et il me reste encore beaucoup de travail au niveau cardio». Elles terminent 28/ 41 participants.

Léa et Jally :  « Nous avons adoré le parcours et l’accueil des organisateurs. Ayant une autre épreuve le lendemain, j’ai choisi de ne pas donner notre maximum sur cette course. Le dénivelé nous a tout de même bien coupé les pattes. On termine les 8.4km en 46.11min ». Léa et Jally étaient seules dans leur catégorie juniors femmes.

Magda et Tekoa :  «  Tekoa était très stressé suite à l’attaque d’un autre chien qu’il a subi à notre dernière compétition. J’ai été obligé de laisser passer plusieurs binômes. Il s’est doucement détendu au cours du parcours. Quant à moi, j’ai souffert dans les 2 derniers kilomètres ». Le binôme se place 31/41.

Aurore et Hartur :  « La course était longue et très intéressante car Harthur a été plus à l’écoute et en symbiose avec moi. C’était un moment très agréable. Je pense à me lancer sur le canitrail l’an prochain ». les binôme monte sur la seconde marche du podium en catégorie vétéranes.

Oriane et Inka se classent 36ème/41, avec un temps de 55’20.

            Le dimanche, la compétition continue avec un canitrail de 16 km.

Anthony et Yuma :  « Après une grosse blessure au genou, ce canitrail était mon objectif de l’année. Nous sommes partis dans la première vague, avec tous les cracks. Mais Yuma  a pris tout de suite la tête de la course et on a mené le train. Il fallait faire le trou pour être tranquilles. J’ai eu la chance de constater une rubalise arrachée. Nous sommes restés sur le bon chemin contrairement aux autres derrière nous. Seuls devant, notre victoire était assurée. On boucle les 16km200 en 1h11min et 52s. première place au scratch ».

Léa et Jally :  « Mon objectif était de faire cette course en 1h45. Nous sommes parties trop vite pour les premiers kilomètres, J’ai fait ralentir Jally. Des douleurs au genou et au pied apparaissent au 7e km. Mais on a continué. La course m’a parue interminable. A un km de l’arrivée, il était encore possible que l’on boucle le parcours en moins de 2h. J’ai donc encouragé Jally, et j’ai suivi comme j’ai pu. « LE MUR » de la fin a été très dur. Mais encouragées par ma maman et mes camarades, j’ai gardé le sourire et nous avons franchi la ligne en 1h48».       Seule participante de son âge, Léa est récompensée.

Arnaud et Woody ;  C’est une première pour ce binôme de courir sur un canitrail. Au départ, un chien calme ( ça me change lol) et on décolle tranquillement. J’ai pris plaisir à faire cette course avec lui, sur des portions ou il a montré toute la puissance du groenlandais ».  Résultat on le clôture en 1h26 et 6ème.

Benjamin et Snooky terminent 24ème en 2h36min.

 Pour finir, Anaïs et Nyméria étaient également présentes, en mode randonnée.

Bravo à tous les Caniwolf’s riders. Et un grand merci au Canimordus pour leur superbe organisation et leur bonne humeur. A l’année prochaine pour votre 3ème édition. Nous y serons avec grand plaisir. 

Pin It on Pinterest

Share This